Home » Archives » Droit de réponse suite aux incidents du 9/12/2017

Droit de réponse suite aux incidents du 9/12/2017

En tant que président du club de la Seguinière Saint Louis Basket, et aux vues des écrits sur les réseaux sociaux et dans les articles de presse, il me paraît important de rétablir la vérité sur l’incident intervenu lors du match de national 3 entre l’Hermine de Nantes et notre club.

Le fait de jeu est parti d’un spectateur qui est venu avec sa famille (femme et deux enfants) voir le match et qui s’est installé dans la tribune derrière le panier du côté du banc local.

Lors d’une action, le papa qui est gardien de foot en équipe première de La Séguinière, a vu le ballon venir très rapidement sur sa fille, et il a SANS AUCUN CONTRÔLE NI AUCUNE INTENTION MALVEILLANTE, mis sa main en opposition pour protéger son enfant, bref il a effectué un geste qu’il effectue dans son sport tous les jours.

Malheureusement le ballon est revenu à l’arrière de la tête du joueur adverse (numéro 11) et sans qu’il n’ait le temps de s’excuser, il a littéralement été agressé par deux joueurs adverses. Heureusement, il n’a pas répondu à la provocation et est resté calme.

S’en est suivi une altercation (où il prend un coup de tête par le numéro 6 adverse) rapidement séparée par les arbitres et les divers joueurs.

Puis 2 parents de joueurs de l’équipe de l’Hermine de Nantes sont descendus de la tribune principale et sont venus intimidés le spectateur. Ce qui n’a fait qu’empirer les choses et non calmer tout le monde présent. Obligé de quitter la salle sur décision des officiels avec sa famille en pleurs, il s’est fait insulté par des spectateurs de l’Hermine dont le père d’un joueur en passant devant la tribune principale.

Le papa expulsé, à fleur de peau, et ayant un sentiment très fort d’injustice, n’a pas voulu laissé passer les insultes devant ses enfants en pleurs qui ne comprenaient déjà pas pourquoi ils devaient quitter la salle et pourquoi leur père avait failli se battre. Ce dernier a voulu répondre à des supporters, frustrés par le résultat d’un match où leur équipe était dominée et menée de 20 points, est alors monté en tribune en direction des supporters adverses par mécontentement.

Mais en aucun cas, il n’a fait preuve de violence physique envers les spectateurs adverses.

Je ne cautionne pas sa réaction en temps que président, mais en temps que père je peux parfaitement la comprendre, car j’aurais eu beaucoup de mal à accepter de me faire insulter et agresser par des spectateurs, encore plus devant ma famille.

En conclusion, la déferlante d’insultes envers le club et ses supporters de la part de personnes tellement courageuses qu’elles se cachent derrière des pseudos est lamentable. Si ces personnes veulent émettre des avis aussi tranchés et dégradants pour notre institution, merci de vous identifier afin que les lecteurs neutres puissent comprendre la position et l’implication de chacun dans cette histoire.

Ensuite les personnes qui ne sont pas prêtes à venir voir leur équipe perdre face à nos joueurs n’ont pas intérêt à venir dans notre salle, car les valeurs que je soutiens dans notre club sont RESPECT (de l’institution, des adversaires, des officiels, du jeu, du maillot, du public et aussi du résultat comme contre Saint Laurent de la Plaine qui nous a dominé et vaincu, aidés il est vrai par tous nos blessés mais avec une très belle équipe), COMBATIVITE et FAIR PLAY.

Donc nous vendrons chèrement notre peau chez nous.

Ces incidents mettent encore plus en relief le fait que notre salle devient de plus en plus inadaptée à l’accueil du public lors des rencontres de N3, mais les finances de notre municipalité ne permettent pas d’obtenir la tribune supplémentaire demandée derrière les bancs des joueurs avec force pour faire disparaître la tribune derrière le panier.

Pour finir, un rapport où TOUS les protagonistes (joueurs, spectateurs de la Seg et de l’Hermine avec les noms) avec la chronologie des faits a été rédigé par les officiels et nous sommes dans un temps où il faut laisser la FFBB statuer sur les incidents.

Le plus lamentable est que d’un fait de jeu anodin, à savoir le geste d’un père pour protéger sa fille contre un ballon, on en arrive à deux débuts de bagarre et une déferlante d’insultes.

Devons nous interdire les familles dans notre salle ? Les supporters adverses ? Ou laisser le ballon blesser la petite fille ? A méditer par tout le monde et je pense que chacun doit retrouver ses esprits…

JM SETIER Président de la SSLB
Salutations sportives

Check Also

Planning Week-end 27/05/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ouverture de la boutique, passez votre commande avant le 15/09/2018 pour bénéficier de l'offre de lancement. Ignorer